30-09-2016

10 plats que l’on connaît par cœur mais que l’on commande quand même

Ils sont vus et revus, goûtés et regoûtés mais on ne s’en lasse mystérieusement jamais. Top 10.

 

Le tartare
Oui, vous savez que ça sera du bœuf (ou du saumon) mais sera-t-il haché ou au couteau ? Préparé ou non ? Avec des câpres ou des cornichons ? Quand il arrive à table, c’est toujours une chouette petite surprise.

 

Le cheesecake
Vous en avez goûté des dizaines mais jamais ici. Et ici, il est au caramel beurre salé / au matcha / au fruit de la passion, et ça, ça mérite le détour de fourchette.

 

Le burger
Un burger-frites à la maison ? Votre hotte rendrait l’âme. Vos grosses faims, mieux vaut les assouvir au restaurant.

 

Le moelleux au chocolat
Vous n’y pouvez rien, vous êtes accro au chocolat. Entre la saine promesse d’une salade de fruits et celle trop chiche en cacao du tiramisu, vous préférerez toujours le fondant.

 

La salade de chèvre chaud
Au resto, vous êtes toujours celui qui fait attendre le serveur calepin à la main. Vous voulez quelque chose de chaud mais qui reste frais, gourmand mais pas trop calorique, genre petit plat ou grosse entrée. Commandez, tout le monde sait comment ça va finir.

 

La pana cotta
Vous avez beau connaître par cœur ce miroir de coulis de framboise et éprouvé mille fois du bout de la cuillère la soyeuse élasticité de la crème, la texture vous fascine toujours autant. Pana cotta per me !

 

La salade César
C’est complet, rapide, et ça cale, tout en apaisant votre conscience diététique (vous commanderez la sauce à part). Pourquoi aller chercher une ligne plus bas sur le menu, franchement.

 

Les lasagnes maison
Ça y est, vous visualisez une mama italienne aux fourneaux, faisant amoureusement revenir des tomates pelées. Attendri aux larmes, réconforté à l’avance, vous commandez.

 

La bavette aux échalotes
Du temps de vos années étudiantes dans le Quartier Latin, vous vous offriez une bavette mensuelle à la brasserie du coin pour rééquilibrer votre taux de fer mis à mal par votre régime céréales/brie. Dix ans plus tard, vous avez gardé cette saine habitude, et vous n’avez pas tort.

 

La tarte aux pommes
Celle-là, vous l’avez repérée sous sa cloche depuis que vous avez poussé la porte. Bords caramélisés : check. Quartiers de belle taille : check. Pas moyen qu’elle vous échappe.