Darina
07-01-2016

L’année 2015 selon Darina

Blogueuse et account manager LaFourchette pour la région de Paris depuis Septembre 2014, Darina fait avec nous le bilan de son année 2015 d’un point de vue food.

Ta plus belle découverte resto en 2015 ?

Le Jéroboam dans le 14ème arrondissement, je l’ai découvert à l’occasion de la première Paris Restaurant Week, puis j’ai été totalement conquise par son tartare de saumon au chocolat blanc : un mélange à la fois doux, gourmand et tellement osé !
 

Ton QG 2015 ?

Little Georgette, sur la place du Marché Saint-Honoré. C’est un véritable petit coin de paradis, idéal pour un déj’ entre collègues ou comme un salon de thé entre copines. Le cadre est girly et cosy, avec ses bouquets de fleurs, ses petits plats comme à la maison et ses gros coussins colorés.
 

Le Chef de l’année 2015 selon toi ?

Pour moi c’est Cyril Lignac. Il est un peu moins présent dans les médias que par les années  précédentes, mais il incarne toujours la fraîcheur et la gourmandise. Ouvert, déjanté et curieux de tout, il m’a fait beaucoup rire en s’appropriant le hashtag #gourmandcroquant avec lequel Les Guignols se sont gentiment moqués de lui.
 

La table manquée, celle que tu veux tester depuis un bout de temps mais que tu n’as toujours pas faite ?

Je pense qu’un dimanche, par une belle journée d’été, j’irai bruncher au Café La Jatte, sur l’île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine. Le mélange entre un ancien cadre industriel et une terrasse boisée me paraît un charmant endroit !
 

La tendance culinaire de 2015 ?

La cuisine fusion. De nombreux établissements français mettent un chef étranger aux commandes de leurs fourneaux, et cela aboutit à des plats traditionnels français d’inspiration cuisine du monde. Par exemple, le chef japonais du restaurant français gastronomique Neige d’été dans le 15ème arrondissement propose notamment en dessert une mousse de fraise et glace au shiso : pourquoi pas pour un prochain voyage culinaire ?
 

Enfin, quel serait ton mantra pour l’année 2016 ?

Se faire plaisir. Que les restaurants donnent toujours plus envie aux clients de sortir et découvrir leur table. Malgré les événements malheureux de l’année passée, la profession joue une part non négligeable dans la dynamique du paysage français. Donc mon mot d’ordre serait : de la joie dans les rues, de l’ambiance en salle, du pétillant dans les assiettes !