Sofia du blog Kitchnchic par la photographe Christel Grignon
01-06-2016

Sofia, Kitchnchic: «Les huîtres c’est magique !»

Les aliments sont les fils conducteurs de la cuisine. Nous avons donc décidé de les traiter comme il se doit : en véritables stars. Aujourd’hui, c’est avec Sofia, auteure du blog Kitchnchic.blogspot.fr, journaliste et réalisatrice dans le secteur de l’art de vivre, que nous échangeons sur un produit qui lui est cher.

De quel aliment souhaites-tu nous parler ?

Mon péché mignon, c’est les huîtres. Si j’étais sur une île déserte et que j’avais le droit à un seul aliment, ce serait celui-là ! Ça a un goût et une texture unique. C’est un aliment fin un peu à part. Ça pétille et ça demande un petit effort pour pouvoir les déguster, ce que j’aime beaucoup. Rien que d’en parler j’en salive !

On a plutôt l’habitude d’en consommer l’hiver… L’huître au mois de juin, est-ce vraiment de saison ?

Je n’achèterai pas de cerises au mois de décembre, c’est certain. Mais pour les huîtres c’est une idée reçue ! Elles peuvent se manger toute l’année, et ça, c’est grâce au savoir-faire des ostréiculteurs et des technologies dont ils disposent. Pour l’été, je trouve aussi que c’est un vrai petit coup de fraîcheur sans scrupule ! C’est un produit qui a non seulement des qualités gustatives et nutritionnelles, mais c’est également un vrai booster pour le corps à seulement 8 calories par huître en moyenne !

As-tu un type d’huître préféré ?

J’aime bien les Marennes Oléron. Grâce à mon travail, j’ai eu l’occasion de voir de près des producteurs. C’est un métier de patience qui contribue à la magie de l’huître : ça demande tellement d’années d’efforts qui, eux-mêmes, dépendent de la nature…

Quel est ton conseil pour bien les accommoder ?

On peut les manger de mille et une manières. Personnellement, je les aime nature mais j’apprécie aussi une version un peu plus tropicale qui consiste à les déguster avec du citron caviar. Les petites billes de cet agrume qui éclatent en bouche vont très bien avec la texture de l’huître. Elles envoient une bonne acidité qu’on aime généralement bien avec les fruits de mer… Et puis je trouve que c’est une manière assez chic et élégante d’accommoder l’huître. Ça marche aussi avec les billes de vinaigre balsamique qui ressemblent à des perles !

Et si l’on souhaite cuisiner les huîtres, aurais-tu une recette pour nous ?

Oui, ce serait un amuse-bouche. Ouvrez une huître et mettez-la de côté. Récupérez l’eau de l’huître et passez-la au chinois. Mélangez cette eau avec un peu de jus de citron combava et ajoutez-y un peu d’agar-agar pour créer une gelée que vous déposerez au fond d’un verre à cocktail. Réalisez une mousse crémeuse au siphon avec de la crème fraiche à 30% et du persil. Une fois la gelée prise, disposez l’huître bien à plat au dessus et ajoutez un nuage de votre appareil avec votre siphon. Enfin, pour amener de la texture, du croustillant et contrebalancer le gluant de l’huître et de la gelée, réalisez quelques chips de persil. Pour les faire, on dispose quelques feuilles légèrement recouvertes d’huile d’olive entre deux couches de film alimentaire. On pose ça sur une assiette qu’on met 2 minutes au micro-ondes avant de faire sécher à l’air libre. Ensuite, posez-les sur la mousse, et c’est prêt.

Quand tu n’as pas envie de les cuisiner toi même, où vas-tu les déguster ?

Au Chien Qui Fume, à Paris ! C’est mon plaisir, un délice. Là-bas, on est dans la pure tradition française avec une décoration hyper kitch, un service hyper sympa et un rapport qualité/prix très convenable.

Un mot de la faim ?

Cette interview m’a donné envie d’aller me faire un petit plateau de fruits de mer !