27-02-2019

Café Insider : Charlotte Collard

Une personnalité, ses restaurants préférés

“LA GOURMANDISE PEUT-ÊTRE SAINE”

 

Charlotte Collard, instagrameuse mode et cuisine (@charlotte_collard), est le chaînon manquant entre fashion et food ! Originaire de Belgique, elle a parcouru le monde come mannequin avant de se lancer dans son autre passion : la cuisine. Cette maman de trois filles, suivie par plus de 65 000 abonnés sur Instagram, a accepté de répondre à nos questions et de partager ses adresses préférées issues de notre sélection Insider.

 

– Comment passe-t-on de la mode à la cuisine ?

On va dire qu’avant la mode j’aimais déjà cuisiner. Mon grand-père habitait au Canada et il faisait tout maison. Nous avions une grande propriété avec un étang et des truites saumonées, un énorme potager, des bois pour la cueillette des champignons, des poules, et surtout le pain maison. La mode m’a plutôt éloignée de la cuisine, plus j’étais fine, mieux c’était 😉 C’est devenu un plaisir visuel ce qui a, je vous l’avoue, développé quelques petites frustrations 😉 Mais grâce à tout cela, j’ai replongé dans la cuisine avec encore plus de plaisir. Mode et cuisine, c’est avant tout réunir mes deux grands amours, la mode et la cuisine, deux mondes qui parlent de goûts mais aussi vouloir réparer cette réputation qu’on donne souvent aux gens de la mode, celle de ne pas manger…En montrant qu’il y a moyen de manger mieux et même très bien.

 

– Peut-on être mannequin et gourmande ?

Mais oui ! La gourmandise n’est pas signe de mal bouffe, la gourmandise peut-être saine aussi. Et puis, craquer une ou deux fois par semaine, c’est si charmant.

 

– La Fashion Week est une semaine épuisante, comment bien s’alimenter pour tenir le choc ?

Manger sainement le matin, des protéines, des sucres lents pour tenir la journée. En générale, on n’a pas le temps de manger, alors je remplis toujours mon sac de fruits secs et noix, ou bien de ces petites compotes pour enfants si faciles à transporter.

 

– Quel esprit de cuisine défendez-vous aujourd’hui, à travers les recettes que vous présentez à votre communauté, mais aussi par votre activité de traiteur événementiel ?

Je ne défends ni ne promeus une cuisine en particulier. Ma façon de m’alimenter évolue encore, ma cuisine aussi. Depuis deux ans, je prends des cours d’ « Alimentation Vive » (qui prend pour base les aliments tels que la nature les a conçus, ndlr). Je commence à l’intégrer dans ma cuisine. C’est délicieux mais c’est aussi un « full time job » si l’on doit respecter ses principes à la lettre. Mais, ma cuisine, ce sont aussi les petits plats en famille, à la maison, ceux qui me renvoient à mon enfance. C’est un plaisir que je garde pour moi.

 

– Quels sont vos restaurants préférés à Bruxelles, et pourquoi ?

La quincaillerie et Odette en Ville. J’aime les endroits toujours discrets, avec de la qualité dans l’assiette. J’aime aussi le côté Hôtel et cocktail bar que l’on retrouve chez Odette, car il y a peu d’endroit à Bruxelles où il on trouve ce genre d’ambiance. Cela fait du bien de sortir de ses habitudes.

 

– Qu’aimeriez-vous transmettre à vos trois enfants sur la bonne façon de s’alimenter ?

Avec mes filles, j’essaye d’appliquer mon rôle de guide au mieux en leur partageant les bons réflexes autour de la nourriture. Les souvenirs d’enfant deviennent des réflexes d’adulte. Tout d’abord, arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je ne les ai jamais forcées, je crois profondément que l’important, dans la vie, c’est de s’écouter et de se respecter, de connaître ses propres limites. Je leur donne l’exemple de comportements simples et sains, comme d’acheter des yaourts natures, jamais au fruits, d’ajouter de la confiture maison, si besoin, ou du miel (jamais de sucre). Je leur répète souvent qu’il faut prendre soin de soi, s’offrir le meilleur. Je les informe donc sur les mauvaises choses pour la santé, comme le sucre. On ne boit que de l’eau pendant les repas, les jus de fruits bio c’est le matin ou à l’heure du goûter. Les sodas, elles n’en ont jamais eus. Enfin, les desserts ne sont pas nécessaires : pourquoi manger du sucré après un repas salé, alors qu’on n’a plus faim ? C’est une mauvaise habitude, donc mes filles n’en demandent jamais non plus. Il y a encore plein de choses que je partage avec mes filles mais ce sera pour une prochaine fois  

 

– Quels sont vos projets pour 2019 ?

Il y en a beaucoup évidemment ! Stabiliser mes partenariats sur le long terme, travailler sur de nouvelles recettes, trouver plus de temps afin de me « nourrir » pour garder l’inspiration. Depuis septembre 2018, je fais aussi de la télé en Belgique, avec les chefs étoilés belges, et ce jusqu’à fin juin 2019. Je viens aussi de m’associer avec L’Officiel Paris pour creuser mon idée de cuisiner avec les chefs (la première vidéo a été faite avec Cédric Grolet et d’autres grands chefs arrivent). Du côté de mon service traiteur, Charlotte Collard Catering, cela avance aussi, mais je prends mon temps et la suite des projets sera une surprise.

Parmi ses coups de cœurs Insider :   

Frenchie

« Une ambiance décontractée à l’anglosaxonne qui me rappelle mes voyages, une cuisine inspirée où le végétal tient une place importante.»

 

Le Resto

« La bistronomie à la française au cœur de l’un des plus beaux quartiers de Paris. Ambiance chaleureuse et cuisine de saison.»

 

Les Tables d’Augustin

« Une cuisine digne d’un restaurant étoilé dans un petit bistrot discret, avec un vrai engagement responsable, tout ce que j’aime ! »

 

Mijo T

« Le réconfort de s’attabler dans un quartier paisible pour manger des plats d’autrefois remis au goût du jour.»

 

Mumi

« On est au cœur du Paris culturel et artistique que j’adore. Cadre élégant et cosy pour une cuisine qui fait voyager. »

 

Anna

« Un bistrot nature où l’on partage des plats généreux à base de produits bien choisis »

 

Instagram

Charlotte Collard’s Kitchen – 65,2K abonnées (@charlotte_collard)

Née en Belgique et diplômée de gemmologie, Charlotte Collard est partie vivre à New York après avoir signé son premier contrat de mannequinat avec l’agence Ford Models. Elle a très vite mêlé ses deux passions, mode et cuisine. Entrepreneuse digital, elle a notamment développé sa marque, Charlotte In The Kitchen, sur Instagram (@charlotte_collard), et un service traiteur, Charlotte Collard Catering, pour lequel elle concocte des recettes « healthy and sexy ».